Sclérodermie localisée
Bande scléro-atrophique avec alopécie cicatricielle
Tache rosée lilacée dont le centre devient progressivement blanc nacré et induré
Bande scléro-atrophique
Plaque à centre blanc nacré, brillant et induré impossible à plisser entourée par un halo rose lilacé c'est le "Lilac ring" caractéristique.
Petites macules blancs nacrées brillantes posant un diagnostic différentiel avec le lichen scléro-atrophique
placards sclérodermiforme en ceinturions de Cow-boy suite à l'injection IM de vitamine K
Sclérodermie systémique
mains sclérodermique : les doigts sont boudinés, effilés, fixés en légère flexion. La peau est pâle mince, lisse et adhérente, impossible à pincer. C'est la slérodactylie
Main sclérodermique : télangiectasies palmaires
Visage sclérodermique : visage figé sans mimique, momifié avec un nez effilé, des lèvres rigides entourées de plis radiés avec limitation de l'ouverture de la bouche et de la protraction de la langue, effacement des rides du front.
Syndrome de Shulman
La fasciite à éosinophiles de Shulman : aspect capitonné de la peau
Œdème induré
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les Sclérodermies

Provient du Grec; Scleros = dur,  derma = peau

C'est une sclérose ou induration de la peau par hyper production des fibres collagènes du derme.

On distingue :

-   les sclérodermies localisées purement cutanées ou dermatologiques,

-   les sclérodermies systémiques associant des atteintes multiviscérales.

LES SCLERODERMIES LOCALISEES

1. La sclérodermie en plaque : Morphée          

Une ou quelques plaques de taille variable. Siège ubiquitaire.

Débute par une tache rosée lilacée dont le centre devient progressivement blanc nacré, brillant et induré impossible à plisser et reste entourée par un halo rose lilacé c'est le "Lilac ring" caractéristique.

Sur le cuir chevelu, elle réalise une alopécie cicatricielle.

En surface, les poils sont absents et les sécrétions sébacées et sudorales sont plus ou moins taries. La sensibilité est émoussée. L'évolution est chronique et la Morphée finit par régresser laissant une plaque souple, atrophique et dyschromique cicatricielle.

2. Sclérodermie en gouttes :

Petites macules blancs nacrées brillantes siégeant surtout sur le cou et le décolleté posant un diagnostic différentiel avec le lichen scléro-atrophique.

3. Sclérodermie en bande ou linéaire :

Se voit surtout chez les enfants. Siège sur le tronc ou les membres en réalisant des bandes scléreuses linéaires.

- sur le front c'est l'aspect en "Coup de Sabre" avec une bande scléreuse et déprimée associée à une hémiatrophie faciale,

- sur les membres : peut toucher un membre (S. monomélique) ou 2 (dimélique) ... Peut envahir les aponévroses et les muscles sous jacents ou même l'os. C'est une forme grave sur le plan fonctionnel (risque de rétraction musculaire et tendineuse, trouble de la croissance).

 LA SCLERODERMIE SYSTEMIQUE (Progressif Systemic Sclerosis)

Touche les femmes dans plus de 8O % des cas avec un maximum de fréquence au cours de la 4ème décennie. Manifestations cutanées , Début par :

1. Phénomène de Raynaud :

Il existe dans 95 % des cas. Il est presque toujours le premier signe, précédant les autres de quelques semaines à plusieurs années. Un court intervalle entre l'apparition du Raynaud et la sclérose est de mauvais pronostic. C'est un phénomène vasomoteur paroxystique des extrémités, déclenché par le froid et évoluant classiquement en 3 phases :

-    phase syncopale brutale : doigt pâles, blanc, froids, d'allure cadavérique,

-    phase asphyxique : les doigts sont cyanosés, douloureux,

-    phase de revascularisation avec hyperhémie réactionnelle.

Raynaud bilatéral chez  une femme jeune première cause: sclérodermie.

2. Sclérose cutanée :

Son début est progressif. Au niveau des doigts : les doigts sont boudinés, effilés, fixés en légère flexion. La peau est pâle mince, lisse et adhérente, impossible à pincer. C'est la slérodactylie.

Au cours de l'évolution, apparition de troubles trophiques, nécroses et ulcérations pulpaires. La sclérose peut gagner le dos des mains, les avant-bras, les pieds, les jambes et le visage : c'est l'acrosclérose ; l'aspect du visage est caractéristique; visage figé sans mimique, momifié avec un nez  effilé, des lèvres rigides entourées de plis radiés avec limitation de l'ouverture de la bouche et de la protraction de la langue, effacement des rides du front. La sclérose peut gagner ensuite le tronc engainant les épaules, le thorax à la manière d'une gaine de cuir, effaçant les seins sauf les mamelons. La peau de la paroi abdominale est comparée à une peau de tambour. 

Cette sclérose s'accompagne de :

3. Désordres pigmentaires : Hyper-pigmentation ou surtout hypopigmentation vitiligoïde chez les noirs et les bruns.

4. Télangiectasies : Dilatation vasculaire du derme superficiel, fréquentes sur le visage et les extrémités.

5. Calcinose cutanée : Les concrétions calcaires peuvent s'éliminer par la peau, elles sont la cause d'ulcérations douloureuses interminables laissant sourdre par intermittence une bouillie crayeuse.

Classification :

Type I : limités aux doigts ,sclérodactylie  :  CRST
C : Calcinose  R :Raynaud   S : Sclérodactylie
T : télangiectasie

Type II : Acrosclérose + atteintes viscérales modérées

Type III : diffuse, aiguë, grave, d'évolution rapide atteintes viscérales importantes mauvais pronostic.

La fasCiite à éosinophiles de Shulman

On peut la considérer comme une forme de sclérodermie localisée.

-    début brutal souvent après un effort,

-    atteint surtout les racines des membres épargnant les extrémités,

-    la sclérose prédomine dans l'hypoderme et les fascias musculaires ce qui explique l'aspect capitonné de la peau avec impotence fonctionnelle,

-    association avec une hyper éosinophilie sanguine et une hypergammaglobulinémie,

-    pas de Raynaud, ni manifestations viscérales,

-    diagnostic : biopsie profonde des fascias (fascia épaissie + infiltrat inflammatoire), évolution favorable sous corticothérapie générale.

 

Professeur Mohamed Denguezli

Faculté de médecine Ibn El Jazzar

Sousse - Tunisia


A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

last update /mise à jour : 01/10/2006

L'utilisation de ces images dermatologiques nécessite l'autorisation préalable de l'auteur

The use of these dermatologic images requires the preliminary authorization of the author

 
   
     

 
Lettre S
 

Sclérodermie

SIDA (manifestations cutanées)

Sclérose tubéreuse de Bourneville

  Sweet (syndrome de )
  Sein (cancer de sein homme)
  Sarcoïdose
  Sycosis
  Sarcomes cutanés
  SSSS
  Syphilis
  Syringome chondroïde
 

Remarques et commentaires  Remarks and comments :
Dr MOHAMED DENGUEZLI 

Service de dermatologie CHU FARHAT HACHED SOUSSE TUNISIE