Zona

Zona inter costal

Zona lombosacré enfant

Zona ophtalmique

Zona brachial

Dermatoses virales
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Zona

C'est une ganglioradiculite postérieure aiguë liée à la réactivation du VZV. Il se caractérise par une éruption érythémato-vésiculeuse unilatérale et hyper algique siégeant dans le territoire d'un dermatome.

Aspects cliniques :

Forme typique, le zona inter costal (50 %) : au début, le patient ressent une douleur intercostale en hémiceinture plus ou moins intense à type de brûlure associée à une adénopathie axillaire et à un discret syndrome infectieux. Deux à trois jours plus tard, débute  l'éruption localisée tout d'abord au niveau du rachis pour atteindre la région axillaire, puis le sternum sans dépasser la ligne médiane. Il s'agit d'éléments papuleux plus ou moins nombreux qui confluent pour former un placard se recouvrant en 12 à 24 H de vésicules d'abord groupées en bouquet puis confluentes pour former éventuellement des bulles. Ces vésicules vont  se troubler, se flétrir et se dessécher pour laisser place aux croûtes brunâtres ou jaunâtres vers le 5-7 jours.

La douleur est d'intensité variable soit modérée chez le sujet jeune soit intense en éclair, insomniante. Le zona guérit en 3-4 semaines.

Le problème majeur est représenté par les algies post zostériennes : des douleurs avec accès paroxystiques modérées chez l'adulte et intolérables chez le sujet âgé, s'associent à une hypoesthésie du territoire atteint. Ces douleurs peuvent persister longtemps et être invalidante Elles pourraient être d'origine hypothalamique.

Formes cliniques :

Tous les dermatomes peuvent être atteints donnant autant de manifestations cliniques

-         Zonas  cervicaux : de C1 à C3 : zona cervico- occipital (la nuque, le cuir chevelu et le pavillon de l'oreille). C3-C4 : zona cervico sus claviculaire ; C4-C7 : zona cervicobrachial

-         Zona lombo-abdominal : atteinte de l'abdomen, région inguinale et organes génitaux externes.

-         Zona des membres : il peut s'accompagner d'une paralysie des nerfs moteurs avec paralysie du SPE (steppage)

-         Zona des nerfs crâniens

·         zona ophtalmique :

 Le plus grave des zonas céphaliques, traduit l'atteinte du ganglion de Gasser, il débute par des douleurs frontales ou orbitaires associées à une anesthésie  cornéenne avec œdème palpébral. L'éruption intéresse le plus souvent le territoire d'une des trois branches du nerf plutôt que le nerf dans sa totalité. Le territoire du frontal (paupière supérieure et front), du lacrymal (moitié externe de la paupière supérieure, région temporale, conjonctive bulbaire avec hyper sécrétion lacrymale homolateral) du nasal interne (aile du nez, partie antérieure de la cloison nasale, face postérieure de l'os du nez, coryza douloureux homolateral).

Le risque d'atteinte oculaire dans 20 à 72 % des cas, serait majeur dans l'atteinte du nasal interne.

·         Zona du ganglion géniculé :

Intéresse les branches sensitive du III, otalgies vives, adénopathie prétragienne, agneusie des 2/3  de l'hémilangue et une éruption au niveau du conduit auditif externe, tympan et la  conque de l'oreille, s'y associe une paralysie faciale vers le 5è et 6è jours.

TRAITEMENT

Dans le zona simple localisé, le traitement local comporte essentiellement des antiseptiques.

Une antibiothérapie per os est prescrite s'il y a une surinfection, le plus souvent staphylococcique. Si douleurs : antalgiques habituels (dérivés salicylées, paracetamol) sont généralement suffisants, sinon il faut recourir à des analgésiques plus puissants ou à des benzodiazépines.

Zona des sujets immunocompétents de plus de 50 ans : valaciclovir (zelitrex® 1 g 3 fois/j pendant 7 j per os) et le famciclovir (oravir®) 500 mg 3 fois/j pendant 7 j, prescrit dans les 72 H de l'éruption, préviennent les douleurs à la phase aiguë et des algies post-zostériennes.

Chez l'immunodéprimé que le zona soit localisé ou disséminé aciclovir (10 mg/kg/8 H pendant 7 à 10 j IV) ou valaciclovir (zelitrex® 1 g 3 fois/j per os) et le famciclovir (oravir®) 500 mg 3 fois/j pendant 7  à 10 j.

 

Professeur Mohamed Denguezli

Faculté de médecine Ibn El Jazzar

Sousse - Tunisia


A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

 

last update /mise à jour : 01/10/2006

L'utilisation de ces images dermatologiques nécessite l'autorisation préalable de l'auteur

The use of these dermatologic images requires the preliminary authorization of the author

 
   
     

 
Lettre Z
 

Zona

 

Remarques et commentaires  Remarks and comments :
Dr MOHAMED DENGUEZLI 

Service de dermatologie CHU FARHAT HACHED SOUSSE TUNISIE